Blog

Le membre d’une famille ayant cédé tous ses droits sur une marque célèbre de champagne peut il continuer à faire usage de son nom patronymique pour vendre un autre champagne ?

Écrit par Christophe Delahousse
Le membre d’une famille ayant cédé tous ses droits sur une marque célèbre de champagne peut il continuer à faire usage de son nom patronymique pour vendre un autre champagne ? Concernant les faits, Madame Virginie Taittinger a déposé la marque verbale « VIRGINIE T », pour désigner notamment du champagne et en faire le commerce. Elle a constitué une société et a réservé le nom de domaine www.virginie-t.com, qui renvoie au site de celle-ci, avec notamment la mention « Virginie Taittinger ». Elle a été assignée, par le nouveau titulaire de la marque dénominative « Taittinger » lui reprochant une atteinte à la marque et de s’être rendue coupable de parasitisme. En effet, au terme d’une cession préalable, tout membre de la famille « Taittinger », renonçait, de façon définitive, à tout usage du nom « Taittinger » à quelque titre que ce soit, pour la commercialisation de tout produit ou service en concurrence avec l’activité du cessionnaire, la vente de champagne.
Écrit par
Christophe Delahousse
Voir son profil
cdelahousse

La Médiation

Écrit par Frédéric Brazier
Qu’est-ce que la médiation ? La médiation est un processus structuré par lequel deux ou plusieurs parties tentent de parvenir à un accord en vue de la résolution amiable de leur différend avec l’aide d’un tiers, le Médiateur, choisi par elles ou désigné avec leur accord par le Juge saisi du litige. La médiation est un des Modes Amiables de Résolution des Différends (MARD). Elle peut être conventionnelle ou judiciaire.
Écrit par
Frédéric Brazier
Voir son profil
fbrazier

Le devoir de mise en garde du banquier à l’égard des associes d’une Société en Nom Collectif (SNC)

Écrit par Christophe Delahousse
Dans un arrêt, de la Cour de cassation du 31 janvier 2017, cette dernière s’est prononcée sur le devoir de mise en garde des dispensateurs de crédit à l’égard de l’emprunteur. La décision posait la question de la recherche d’un point d’équilibre entre une protection toujours souhaitable du consommateur entendu au sens large et celle de la liberté contractuelle dans une économie de marché et de libre concurrence.
Écrit par
Christophe Delahousse
Voir son profil
cdelahousse

Le Conseil d’Etat vole au secours de la sécurité juridique.

Écrit par Frédéric Brazier
Traditionnellement en procédure administrative il était acquis qu’en l’absence de notification et de la preuve de celle-ci de la mention des voies et délais de recours, le destinataire d’une décision administrative ne pouvait se voir opposer ces derniers et qu’en conséquence, la contestation d’une décision individuelle est toujours possible dès lors que l’administration ne pouvait pas prouver que les délais et voies de recours avaient été valablement notifiés au destinataire.
Écrit par
Frédéric Brazier
Voir son profil
fbrazier

Cotisations sociales sur dividendes dans les sociétés civiles

Écrit par Christophe Delahousse

Cotisations sociales sur dividendes dans les sociétés civiles
 
La rédaction de l'article L 131-6 du code de la sécurité sociale surtout son alinéa. 3 a suscité d'importantes discussions en raison de la modification à plusieurs reprises du texte lors de sa parution sur Légifrance.

Il est à ce jour ainsi rédigé :

« Les cotisations d'assurance maladie et maternité, d'allocations familiales et d'assurance vieillesse des travailleurs indépendants non agricoles …..sont assises sur leur revenu d'activité non salarié. »

Écrit par
Christophe Delahousse
Voir son profil
cdelahousse

Le signe religieux et le contrat de travail

Écrit par François Parrain

Le signe religieux et le contrat de travail - l'influence du client de l'employeur

Un nouvel arrêt de la Cour de cassation du 9 avril 2015 (Cass. soc., 9 avr. 2015, n° 13-19.855 P + B + I) fait rebondir la question du signe religieux dans l'exercice du travail.

C'est à dire la question de la liberté du salarié et celle du droit de l'employeur de limiter ou d'interdire l'ostentation religieuse.

Écrit par
François Parrain
Voir son profil
fparrain

L’usage d’un téléphone tenu en main est interdit même en l’absence de toute télécommunication

Écrit par François Parrain

Selon l’article R 412-6-1 du code de la route l’usage d'un téléphone tenu en main par le conducteur d'un véhicule en circulation est interdit.

La Cour de cassation est venue préciser les éléments constitutifs de cette infraction. (Cass. crim. 13 sept. 2011, n°11-80432)

Un automobiliste avait été arrêté et verbalisé par des gendarmes alors qu'il tenait son téléphone à la main pour vérifier la réception de SMS.

Il a ensuite contesté l'infraction en produisant son relevé téléphonique.

Écrit par
François Parrain
Voir son profil
fparrain

L'annualisation du temps de travail suppose un écrit entre les parties

Écrit par François Parrain

Dans le prolongement de son arrêt rendu le 29 juin 2011, par lequel elle a validé les conventions de forfait sous certaines conditions, la Chambre Sociale de la Cour de Cassation a rendu un arrêt le 31 janvier 2012 par lequel elle renforce l’encadrement strict de l’annualisation du

Écrit par
François Parrain
Voir son profil
fparrain